Paralysie du sommeil : quand le corps ne répond plus

Paralysie du sommeil, Life by Lita

Il vous arrive de vous réveillez en pleine nuit ? Vous ne pouvez plus rien faire, vous ne pouvez plus bouger et vous êtes angoissé ? C’est effrayant. 7,6% de la population a déjà vécu ce moment ô combien désagréable. Phénomène surnaturel ou naturel, focus sur la paralysie du sommeil.

Ceux qui ont déjà expérimenté une paralysie du sommeil l’expriment comme un véritable cauchemar, une impression d’être mort et d’en avoir conscience. Ils se réveillent, ne peuvent plus bouger ni parler ou crier à l’aide, une impression que le souffle s’affaiblit et de partir. Certains pensent à un phénomène surnaturel. Pourtant il s’explique par un état connu : la paralysie du sommeil.

La paralysie du sommeil correspond en réalité à un éveil incomplet. Lorsque vous entrer en phase de sommeil paradoxal, vos muscles se relaxent et sont donc dans un état de quasi-paralysie. C’est ce qu’on appelle l’atonie. Elle vous empêche de faire des mouvements pouvant être causés par vos rêves, contribuant ainsi à vous protéger d’éventuelles lésions physiques. Il arrive parfois qu’une personne endormie ce réveil pendant cette phase du sommeil paradoxal, alors qu’il y a toujours une inhibition de la contraction motrice et donc, une paralysie. La personne est réveillée et consciente, mais son corps n’est pas en mesure de répondre.

Paralysie du sommeil, Life by Lita

Si vous sentez une sensation d’étouffement de la cage thoracique ou une présence malveillante à vos côtés, cela s’explique. Le moment où se déclenche une paralysie correspond au moment où nous rêvons. Les rêves sont encore présents au réveil, entraînant des hallucinations lors de notre demi-réveil. L’angoisse générée par la paralysie du sommeil peut générer d’autres expériences tout aussi terrifiantes. C’est ainsi que notre cerveau qui, perdu, tente de justifier ce qui est en train d’arriver. Les épisodes de paralysie du sommeil peuvent durer de quelques secondes à quelques minutes.

Le plus déroutant pour la personne victime d’une paralysie du sommeil, c’est l’incapacité de se réveiller totalement soi-même. Certains sont capables de bouger un doigt ou d’alerter par une respiration inhabituelle. Si vous n’êtes pas seul, ces signes peuvent alerter votre entourage. En effet, il suffit qu’une autre personne vous touche, vous bouge, pour que la paralysie du sommeil s’arrête aussi brutalement qu’elle est apparue. Si vous êtes seul, vous devez juste attendre que la paralysie passe. Il est inutile d’essayer de se débattre. Plus on cherche à se défendre contre cet état angoissant et de se réveiller, moins on y arrivera.

La paralysie du sommeil peut arriver à n’importe qui. Sa sévérité diffère d’un individu à l’autre. Toutefois, elle serait beaucoup plus fréquente chez les jeunes adultes. Si des patients ayant des antécédents de maladie mentale peuvent être touchés, cela ne veut pas dire que la paralysie du sommeil est le signe d’une maladie mentale.

Moins vous dormez et plus vous êtes fatigué, plus vous risquez de souffrir un jour de paralysie du sommeil. Il n’y a pas de causes reconnues. Le stress, la prise de certains médicaments, la transmission génétique, sont autant de facteurs associés à ce trouble. La paralysie du sommeil n’est pas dangereuse.

Il n’existe aucun traitement médicamenteux contre la paralysie du sommeil. Si vous avez des doutes, dirigez-vous vers un spécialiste qui pourra vous aider à aborder au mieux ce trouble du sommeil et vous rassurer.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s